Monaco, plongée en eaux troubles par Laurent CHABRUN

Monaco, plongée en eaux troubles

Titre de livre: Monaco, plongée en eaux troubles

Éditeur: First

Auteur: Laurent CHABRUN


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Monaco, plongée en eaux troubles.pdf - 32,191 KB/Sec

Mirror [#1]: Monaco, plongée en eaux troubles.pdf - 39,728 KB/Sec

Mirror [#2]: Monaco, plongée en eaux troubles.pdf - 44,721 KB/Sec

Laurent CHABRUN avec Monaco, plongée en eaux troubles


Monaco, ses plages, ses banques...

Le Prince Albert voulait donner un nouvel élan à Monaco, s'affranchir de l'image de paradis fiscal qui colle à la Principauté. Alors que la communauté internationale reconnait les efforts entrepris depuis, le Prince doit faire face à de nouvelles menaces qui risquent de renvoyer la Principauté à ses vieux démons. Une affaire de corruption autour de la construction de la très luxueuse tour Odéon pourrait expédier deux des principaux promoteurs de la Principauté derrière les barreaux.

L'affrontement entre le " tsar de Monaco ", le multimilliardaire russe Dmitri Rybolovelv, patron du club de football, et le marchand d'art suisse Yves Bouvier, autour d'une vente des tableaux de maître, pourrait aussi nuire à la tranquillité du Rocher. Enfin, les réseaux d'argent " sale " n'ont pas encore totalement abandonné les banques de la Principauté. Les filières africaines, soutenues par de grandes banques françaises, sont désormais dans le collimateur des juges...

Ces " nouveaux malheurs d'Albert ", pourraient affecter l'image d'un royaume dont la mise en scène revient aux génies de la communication qui entouraient Grace Kelly. En charge des affaires depuis 10 ans maintenant, le Prince Albert voulait tracer une nouvelle route et oublier les errements du passé. Sera-t-il rattrapé par un système qu'il ne peut pas contrôler et auquel la justice s'intéresse ?...

Livres connexes


Monaco, ses plages, ses banques...

Le Prince Albert voulait donner un nouvel élan à Monaco, s'affranchir de l'image de paradis fiscal qui colle à la Principauté. Alors que la communauté internationale reconnait les efforts entrepris depuis, le Prince doit faire face à de nouvelles menaces qui risquent de renvoyer la Principauté à ses vieux démons. Une affaire de corruption autour de la construction de la très luxueuse tour Odéon pourrait expédier deux des principaux promoteurs de la Principauté derrière les barreaux.

L'affrontement entre le " tsar de Monaco ", le multimilliardaire russe Dmitri Rybolovelv, patron du club de football, et le marchand d'art suisse Yves Bouvier, autour d'une vente des tableaux de maître, pourrait aussi nuire à la tranquillité du Rocher. Enfin, les réseaux d'argent " sale " n'ont pas encore totalement abandonné les banques de la Principauté. Les filières africaines, soutenues par de grandes banques françaises, sont désormais dans le collimateur des juges...

Ces " nouveaux malheurs d'Albert ", pourraient affecter l'image d'un royaume dont la mise en scène revient aux génies de la communication qui entouraient Grace Kelly. En charge des affaires depuis 10 ans maintenant, le Prince Albert voulait tracer une nouvelle route et oublier les errements du passé. Sera-t-il rattrapé par un système qu'il ne peut pas contrôler et auquel la justice s'intéresse ?...


Monaco, ses plages, ses banques...

Le Prince Albert voulait donner un nouvel élan à Monaco, s'affranchir de l'image de paradis fiscal qui colle à la Principauté. Alors que la communauté internationale reconnait les efforts entrepris depuis, le Prince doit faire face à de nouvelles menaces qui risquent de renvoyer la Principauté à ses vieux démons. Une affaire de corruption autour de la construction de la très luxueuse tour Odéon pourrait expédier deux des principaux promoteurs de la Principauté derrière les barreaux.

L'affrontement entre le " tsar de Monaco ", le multimilliardaire russe Dmitri Rybolovelv, patron du club de football, et le marchand d'art suisse Yves Bouvier, autour d'une vente des tableaux de maître, pourrait aussi nuire à la tranquillité du Rocher. Enfin, les réseaux d'argent " sale " n'ont pas encore totalement abandonné les banques de la Principauté. Les filières africaines, soutenues par de grandes banques françaises, sont désormais dans le collimateur des juges...

Ces " nouveaux malheurs d'Albert ", pourraient affecter l'image d'un royaume dont la mise en scène revient aux génies de la communication qui entouraient Grace Kelly. En charge des affaires depuis 10 ans maintenant, le Prince Albert voulait tracer une nouvelle route et oublier les errements du passé. Sera-t-il rattrapé par un système qu'il ne peut pas contrôler et auquel la justice s'intéresse ?...