Le droit international: « Que sais-je ? » n° 3966 par Emmanuelle Tourme-Jouannet

Le droit international: « Que sais-je ? » n° 3966

Titre de livre: Le droit international: « Que sais-je ? » n° 3966

Éditeur: Presses Universitaires de France

Auteur: Emmanuelle Tourme-Jouannet


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Emmanuelle Tourme-Jouannet avec Le droit international: « Que sais-je ? » n° 3966

Le droit international est un instrument de la politique internationale, c’est un ensemble de règles, de discours et de techniques que les sujets et les acteurs internationaux utilisent pour régler leurs relations et atteindre certaines finalités sociales. Le droit international est aussi un produit culturel et historique. Il est un processus fondamental de régulation et de canalisation des violences internationales, un langage commun indispensable, une technique instrumentale au service des États et de tous les acteurs de la société internationale, une promesse de pacification. Mais le droit international est aussi inscrit depuis son émergence moderne dans une société internationale profondément inégalitaire où il nourrit autant de violences qu’il permet d’en apaiser. Au-delà d’une technique juridique, il est, et a toujours été, la projection à l’international des valeurs et des intérêts des acteurs dominants de la société internationale tout en étant utilisé par les mouvements de résistance à cet ordre dominant.
En présentant toutes les facettes de ce droit, cet ouvrage donne aussi à comprendre son ambivalence.

Livres connexes

Le droit international est un instrument de la politique internationale, c’est un ensemble de règles, de discours et de techniques que les sujets et les acteurs internationaux utilisent pour régler leurs relations et atteindre certaines finalités sociales. Le droit international est aussi un produit culturel et historique. Il est un processus fondamental de régulation et de canalisation des violences internationales, un langage commun indispensable, une technique instrumentale au service des États et de tous les acteurs de la société internationale, une promesse de pacification. Mais le droit international est aussi inscrit depuis son émergence moderne dans une société internationale profondément inégalitaire où il nourrit autant de violences qu’il permet d’en apaiser. Au-delà d’une technique juridique, il est, et a toujours été, la projection à l’international des valeurs et des intérêts des acteurs dominants de la société internationale tout en étant utilisé par les mouvements de résistance à cet ordre dominant.
En présentant toutes les facettes de ce droit, cet ouvrage donne aussi à comprendre son ambivalence.

Le droit international est un instrument de la politique internationale, c’est un ensemble de règles, de discours et de techniques que les sujets et les acteurs internationaux utilisent pour régler leurs relations et atteindre certaines finalités sociales. Le droit international est aussi un produit culturel et historique. Il est un processus fondamental de régulation et de canalisation des violences internationales, un langage commun indispensable, une technique instrumentale au service des États et de tous les acteurs de la société internationale, une promesse de pacification. Mais le droit international est aussi inscrit depuis son émergence moderne dans une société internationale profondément inégalitaire où il nourrit autant de violences qu’il permet d’en apaiser. Au-delà d’une technique juridique, il est, et a toujours été, la projection à l’international des valeurs et des intérêts des acteurs dominants de la société internationale tout en étant utilisé par les mouvements de résistance à cet ordre dominant.
En présentant toutes les facettes de ce droit, cet ouvrage donne aussi à comprendre son ambivalence.