La Révolution des droits de l'homme par Marcel Gauchet

La Révolution des droits de l'homme

Titre de livre: La Révolution des droits de l'homme

Éditeur: Gallimard

ISBN: 2070715833

Auteur: Marcel Gauchet


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: La Révolution des droits de l'homme.pdf - 43,709 KB/Sec

Mirror [#1]: La Révolution des droits de l'homme.pdf - 42,890 KB/Sec

Mirror [#2]: La Révolution des droits de l'homme.pdf - 41,910 KB/Sec

Marcel Gauchet avec La Révolution des droits de l'homme

Il est d'ores et déjà acquis que le Bicentenaire sera celui de la Révolution des droits de l'homme. C'est l'exacte portée que revêtirent ces droits dans la Révolution que ce livre s'efforce de reconstituer. Il se concentre principalement sur la gestation des dix-sept articles de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen arrêtés par l'Assemblée nationale constituante le 26 août 1789. Etrangement négligé par les historiens, ce débat éclaire aussi bien le processus révolutionnaire lui-même qu'il met en évidence les problèmes fondamentaux de l'univers démocratique. Il introduit à une dimension essentielle et méconnue de l'événement : la cristallisation, sur quelques semaines de l'été 1789, avec l'idée d'une reconstruction de la société sur la base de la liberté et de l'égalité, d'une vision de la politique qui allait commander toute la suite. Mais c'est également l'autre visage des droits de l'homme que la discussion de 1789 et ses recommencements de 1793 et 1795 font apparaître, en mettant en relief les contradictions et les conflits qui en sont inséparables, à l'enseigne notamment des devoirs et des secours. En quoi le retour à cette scène primitive vaut introduction aux antinomies dont notre histoire reste faite.

Livres connexes

Il est d'ores et déjà acquis que le Bicentenaire sera celui de la Révolution des droits de l'homme. C'est l'exacte portée que revêtirent ces droits dans la Révolution que ce livre s'efforce de reconstituer. Il se concentre principalement sur la gestation des dix-sept articles de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen arrêtés par l'Assemblée nationale constituante le 26 août 1789. Etrangement négligé par les historiens, ce débat éclaire aussi bien le processus révolutionnaire lui-même qu'il met en évidence les problèmes fondamentaux de l'univers démocratique. Il introduit à une dimension essentielle et méconnue de l'événement : la cristallisation, sur quelques semaines de l'été 1789, avec l'idée d'une reconstruction de la société sur la base de la liberté et de l'égalité, d'une vision de la politique qui allait commander toute la suite. Mais c'est également l'autre visage des droits de l'homme que la discussion de 1789 et ses recommencements de 1793 et 1795 font apparaître, en mettant en relief les contradictions et les conflits qui en sont inséparables, à l'enseigne notamment des devoirs et des secours. En quoi le retour à cette scène primitive vaut introduction aux antinomies dont notre histoire reste faite.Il est d'ores et déjà acquis que le Bicentenaire sera celui de la Révolution des droits de l'homme. C'est l'exacte portée que revêtirent ces droits dans la Révolution que ce livre s'efforce de reconstituer. Il se concentre principalement sur la gestation des dix-sept articles de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen arrêtés par l'Assemblée nationale constituante le 26 août 1789. Etrangement négligé par les historiens, ce débat éclaire aussi bien le processus révolutionnaire lui-même qu'il met en évidence les problèmes fondamentaux de l'univers démocratique. Il introduit à une dimension essentielle et méconnue de l'événement : la cristallisation, sur quelques semaines de l'été 1789, avec l'idée d'une reconstruction de la société sur la base de la liberté et de l'égalité, d'une vision de la politique qui allait commander toute la suite. Mais c'est également l'autre visage des droits de l'homme que la discussion de 1789 et ses recommencements de 1793 et 1795 font apparaître, en mettant en relief les contradictions et les conflits qui en sont inséparables, à l'enseigne notamment des devoirs et des secours. En quoi le retour à cette scène primitive vaut introduction aux antinomies dont notre histoire reste faite.